La relation violente : travailler à partir de la PSYCHA- BOXE

psycho-boxe

psycho-boxe

Sur le thème de l’agressivité et de la violence FOR-DA pratique une démarche expérimentée en France depuis  30 ans dans le cadre d’une mise en situation psycho- corporelle nommée également psycha-boxe.

La mise en situation psychocorporelle est une démarche de connaissance de soi en situation de tension ayant un combat à frappes atténuées comme support.
Il s’agit d’exercices se déroulant dans un cadre strictement défini. Les situations ainsi créées construisent une gestuelle singulière qui laisse libre court à l’expression d’une image inconsciente du corps.
Les personnes avec lesquelles nous travaillons dans nos formations ou accompagnements, se trouvent confrontées à des situations qui engendrent le plus souvent du stress, une psycho somatisation, une usure professionnelle, un état dépressif, une rébellion, un ras le bol…
Les conflits, les agressions, le stress génèrent chez les professionnels une émotion, plus ou moins importante. Les capacités de l’homme à recevoir cette émotion, à lui donner du sens ou à la transformer, sont limitées.
Les émotions produisent souvent des réactions « impulsives » qui traversent et agissent sur les corps et qui, le plus souvent, y laissent des traces indélébiles.

Les objectifs de travail

Notre travail tente de retarder la réponse du corps à l’émotion et de mieux se connaitre dans les situations de tension, d’agressivité, de provocation que nous recevons ou que nous renvoyons à l’autre. Le risque, dans son amplification, est de mettre en péril la relation. Nous faisons en sorte de mieux connaitre ces difficultés afin d’en maitriser l’expression et d’en favoriser la gestion.
La pédagogie a des limites et c’est pour cela que l’on peut être enseigné par son corps.
Nous proposons pour ce faire des échanges « corporels » dans une confrontation avec ceux qui le souhaitent afin de s’y mettre «  en jeu ». Il s’agit de prendre en quelque sorte le risque d’une « rencontre » au- delà des garanties conférées par le discours.
Le travail se fait toujours en co-animation

Les outils du travail corporel

La « boxe » archétype du combat, amplifie les réactions émotionnelles et fait émerger des affects. Le travail proposé permet à chacun des spectateurs et acteurs de saisir et comprendre la diversité des enjeux.
Des conseils sont reliés à la connaissance acquise et proposés au plus près des problématiques repérée